Mugcake chocolat sans micro-onde

Bonjour !
Aujourd’hui je vous retrouve (encore) pour une recette sucrée, promis je passe bientôt au salé (parce que mon alimentation n’est pas basée QUE sur les gâteaux !).
Depuis un an maintenant, je n’ai plus de micro-onde. Pas tellement par choix, mais étant passée d’un appartement de 64m² à un de 30m², l’espace dans ma cuisine n’est pas le même, du coup j’ai préféré m’en séparer. Si je m’en passe tout à fait pour les plats à réchauffer (certes ça va vite, mais une quiche réchauffée au micro-onde je n’aime pas trop…), il y a UNE chose pour laquelle vraiment, ça me frustrait jusqu’ici : Ne plus pouvoir faire de mugcakes. Je n’en faisais pas très souvent, mais quand même, c’était un de ces petits plats réconfortants, en sucré comme en salé.
Hé bien, en fait, ça marche aussi très bien au bain marie, avec un couvercle pour garder la vapeur. C’est même meilleur je trouve, ça donne un gâteau ultra moelleux !
Je vous propose une recette de base que vous pourrez adapter 🙂
Pour un mugcake :

  • 4 carrés de chocolat
  • 1 CS d’huile (pour ma part j’ai mis de l’huile de noisette, mais une huile neutre ira très bien)
  • 3 CS de farine (j’ai fait deux de blés et une de châtaigne)
  • 1 CS de fécule de maïs
  • 1 CS de sucre
  • 1/4 CC de levure
  • 3 grains de sel (une micro pincée quoi ^_^)
  • Environ 2cl d’eau

Commencez par mettre vos carrés de chocolat et l’huile dans votre mug, mettez de l’eau dans une grande casserole à bords haut (en mettant le mug dedans et un couvercle par dessus, le couvercle ne doit pas toucher le mug), votre mug dedans et mettez à bouillir.
Pendant ce temps, dans un récipient (genre un verre, ça ira bien), mélangez tous les ingrédients secs ensemble. Lorsque le chocolat est fondu, sortez votre mug de la casserole, ajoutez le mélange sec dans le chocolat et mélangez. Ajoutez l’eau, mélangez bien. Remettez votre mug dans la casserole d’eau bouillante, mettez le couvercle et laissez cuire : en 10min vous aurez un gâteau avec un coeur fondant, 15 pour quelque chose d’un peu plus cuit. Je n’ai pas testé plus long, mais je pense que dans tous les cas ça restera moelleux.
Et voilà ! Bon, c’est consistant, mais ça fait tellement plaisir de se faire un petit gâteau vite fait juste pour soi ! Bon appétit !

17015485_719320528241617_1177094505_o

Test produit – Herbal Hair Care aux 17 Plantes de Yogi Globals

Voilà un petit moment que je voulais essayer l’un de ces soins complets aux poudres ayurvédiques. J’ai profité que je renouvelais mon stock de hennés pour tester un des soins de la marque Yogi Globals, le soin aux 17 plantes.

dsc_0190

Sur le site Hennés et soins d’ailleurs, les propriétés ont l’air prometteuses :

C’est un excellent conditionneur qui nourrit les cheveux, les rend doux et leur apporte du volume tout en les nettoyant. Il renforce les racines tout en favorisant la croissance du cheveu. Il soulage les problèmes comme l’alopécie, les pointes fourchue, la calvitie prématurée, les cheveux cassants et l’apparition de poux. Il guérit les problèmes du cuir chevelu (pellicules, sécheresse, inflammation, les infections fongiques …).

Présentation :

Le sachet contient un autre sachet sous vide de 100g. La poudre est fine, assez claire et sent bon les épices.

dsc_0200

Composition:

Amla, Reetha, Shikakai, Brahmi, Maka, Neem, Tulsi, Hibiscus, Henné, Cassia, Fénugrec, Pétale de rose, Bois de santal, Jamun, Kapoor kachli, Kattha, Aloe vera.

Le soin contient du henné, de l’amla, du brahmi qui peuvent colorer et foncer les cheveux, à éviter donc pour les cheveux blonds.

Préparation :

Je l’ai préparé avec de l’eau chaude et je l’ai posé sans attendre car certaines poudres ayurvédiques n’aiment pas trop l’attente. Je n’ai pas ajouté d’actifs, d’huiles ou autres afin d’évaluer le soin tel qu’il est. Les 100g pour mes cheveux sous les omoplates ont suffis mais c’était juste, la texture de la préparation restant assez poudreuse. Heureusement que j’ai appliqué sur cheveux mouillés pour faciliter la répartition sur les longueurs.

J’ai laissé poser deux heures. Le rinçage n’était pas trop difficile, la poudre étant fine. Certaines particules accrochent un peu mais très vite, les cheveux sont très doux au toucher alors qu’on est seulement au rinçage.

Résultat :

Les cheveux sont d’une douceur incroyable tout en ayant un toucher léger. Côté couleur, elle n’a pas l’air d’avoir changée, peut-être même que le soin l’a ravivée. Les cheveux sont très brillants. Même si mes cheveux sont naturellement lisses, j’ai l’impression qu’il y a un effet lissant car je n’ai pas des petits cheveux qui partent dans tous les sens comme j’ai parfois quand mes cheveux ont séchés au naturel.

L’odeur des poudres est toujours présente mais je la trouve plutôt agréable. J’ai une impression de frais au niveau du cuir chevelu. J’ai hâte de voir dans les prochains jours comment cela évolue, d’autant qu’avec sa composition, ce soin est aussi un no-poo.

_20170219_172327

Marlène

Test produit : henné Radico

Récemment, j’ai refait mon henné avec ma marque fétiche du moment. J’en profite donc pour vous faire un article sur ce henné du Rajasthan de la marque Radico que je trouve parfait.

Le produit :

C’est un henné qui nous vient du Rajasthan, 100% Lawsonia Inermis issus de l’agriculture biologique. La poudre est contenue dans un sachet plastique de 100g et dans une boite en carton. La récolte est récente : 10/2016. Le prix de la boite est d’environ 5€.

IMG_20170209_141321.jpg

Préparation et application :

La poudre est de qualité BAQ, donc la poudre est très fine. Je l’ai préparé avec de l’eau chaude, en l’ajoutant progressivement, il n’y a aucun grumeau. La préparation a une texture naturellement gélatineuse et lisse qui va faciliter l’application. J’ai laissé poser un peu plus de 4h. Le rinçage était très facile et rapide.

Résultat :

Après le rinçage, la coloration est d’un roux très foncé allant déjà vers le grenat. Les cheveux gris sont bien colorés. Comme après chaque henné sans actif hydratant, les cheveux sont un peu secs et demanderont un soin hydratant.

Le lendemain, la couleur a évolué un peu plus vers le grenat foncé. La couleur a une belle intensité à la lumière.

img_20170209_140225

Conclusion :

Le henné Radico a beaucoup de points positifs : il est bio, de qualité BAQ avec une application et un rinçage très facile et le résultat est très intense par rapport au temps de pose. C’est pour moi la meilleure qualité de henné parmi ce que j’ai pu tester tout en correspondant à la couleur que je recherche. Je ne lui trouve pas de point négatif si ce n’est que, comme pour tous les hennés, il faut hydrater la chevelure pendant ou après le soin.

La marque Radico propose des mélanges de plantes pour nuancer les couleurs et apporter d’autres soins. Un peu plus cher que le henné pur (9,90€ au lieu de 5€) mais contenant une charlotte, une paire de gants et un pinceau applicateur. Peut-être que j’en testerais une boite à l’occasion.

Tarte tatin d’échalotes

Bonjour !
Avec l’AMAP, j’avais ces dernières semaines des échalotes. Sauf que j’en consomme peu, ça me gonfle toujours à préparer vu que c’est petit, et je m’en passe globalement bien. Du coup je me suis retrouvée avec une certaine quantité d’échalotes sans savoir quoi en faire.
Et comme j’aime bien me prendre la tête une bonne fois pour toute, je les ai toutes utilisées d’un coup dans une petite tarte tatin !
Donc, pour une tarte (environ 2 à 3 parts, c’est une petite tarte), il vous faudra :
Pour la pâte :

  • 100gr de farine
  • 2cl d’huile d’olive
  • 5cl d’eau
  • une petite pincée de sel

Pour l’appareil :

  • 200gr d’échalotes
  • 15cl de lait de soja
  • 15gr de beurre végétal
  • 1CS de sucre

Commencez par préparer la pâte : mélangez rapidement la farine avec l’huile, l’eau et le sel, faites une boule et réservez.
Pour l’appareil : après avoir épluché vos échalotes, mettez les dans une petite casserole à queue amovible avec le lait et laissez cuire une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Ça fait, égouttez les (pour ma part j’ai gardé le lait que j’ai mis dans une soupe). mettez le beurre et le sucre dans votre casserole, faites fondre, et ajoutez les échalotes. Laissez confire et coupez le feu.
Étalez votre pâte, et couvrez vos échalotes avec en repliant bien les bords à l’intérieur.
Enfournez pour environ 15min à 230°C, laissez refroidir un peu et démoulez.
C’est tout doux, sucré, et avec de la mâche (c’est de saison !) c’est super bon !

16427584_706950769478593_273764496323475775_n.jpg

Bon appétit !

Crème au chocolat Padanette

Hello !
Après mes FigoPalu (promis on tombe pas malade en les mangeant) et les Paprince (ou les Prince de Palu, mais là c’est vraiment pas vendeur comme nom, c’est le Prince empoisonné quoi), je vous retrouve avec une nouvelle recette sucrée, inspirée de celles que l’on peut trouver dans le commerce !
En ce moment, je réfléchis beaucoup à ma consommation (en fait ça fait longtemps que j’essaie de faire attention, et c’est aussi pour ça que je cuisine : ça coûte moins cher), j’essaie de limiter au maximum mes achats pour manger ce que j’ai dans mes placards. En sachant que j’ai toutes les semaines des légumes via une AMAP, il me reste théoriquement pas mal de choses à acheter, mais comme en ce moment mes placards ne manquent de rien, je n’achète quasiment que des fruits (et du chocolat. Très important le chocolat.). Ces derniers jours j’ai envie de yaourts, mais pas envie d’en acheter. Je n’ai pas de yaourtière, et pas envie de faire tourner mon four 107 ans pour en faire non plus (et je n’ai de toute façon pas ce qu’il faut, ça règle le problème). Mais quand même, l’envie de yaourt, d’un petit dessert tout doux… Ne passait pas.
Alors hier j’ai refait des petites crèmes au chocolat, ça faisait longtemps que j’en avais fait alors que c’est teeeeellement simple ! La base, c’est du lait et de la fécule de maïs. Et après, on agrémente ça comme on veut. Facile !
Pour environ quatre ramequins, il vous faudra :

  • 2 CS de fécule de maïs
  • 3 CS de cacao en poudre
  • 2 CS de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 500ml de lait végétal (boisson à la coco pour ma part)

Commencez par mélanger tous les ingrédients secs dans une casserole. Versez le lait par dessus, un peu d’abord pour bien mélanger, et le reste ensuite une fois que vous avez une pâte lisse. Mettez à chauffer, pour ma part je ne m’embête pas et mets à feu fort. Mélangez sans arrêt. Lorsque ça épaissit, coupez le feu et versez dans vos ramequins. Laissez refroidir un peu et réservez au frigo.
Et voilà ! Rien de plus simple, en 10min c’est plié. 🙂

16252082_702384679935202_3155067760337191797_o

Bon appétit !

Spray hydratant pour cheveux à l’Ylang Ylang

Bonjour à tous.tes, aujourd’hui je vous présente l’un de mes basics, que j’utilise très régulièrement : le spray hydratant à l’Ylang Ylang.

Sa composition est très simple et peut-être utilisée quotidiennement. Ce sont les mêmes proportions conseillées pas « Les cheveux de Mini » et « Parenthèses tutorielles » qui sont pour moi des références en matière de soins capillaires. Et je vous confirme que c’est parfait.


Ingrédients :

Dans un flacon, mettre :

  • 70% d’eau
  • 20% d’Aloe Véra
  • 10% de glycérine végétale
  • pour 100mL, je mets 10 gouttes d’huile essentielle, d’Ylang Ylang.

Remuez le flacon assez énergiquement, c’est prêt !

Je ne trouve pas utile de mettre un conservateur car j’utilise ma lotion très souvent donc je la refais régulièrement.

Application :

L’idéal est d’avoir un flacon spray pour vaporiser directement vos cheveux et répartir ensuite avec vos mains ou avec un peigne. Ne mettez pas la lotion sur vos racines sous peine de les rendre grasses. Normalement les racines sont suffisamment protégées par le sébum pour ne pas avoir à être hydratées. Sauf si vous lavez beaucoup trop souvent vos cheveux avec un shampoing agressif.

Conseil :

Appliquez la lotion sur vos cheveux et faites une coiffure conservatrice genre chignon ou tresse pendant une nuit, le lendemain vous aurez de très belles ondulations avec des cheveux ultra doux et brillants.

_20170118_113854

Test produit : henné Jamila

Ces temps-ci, pour changer,  je me lance dans des essais de hennés réputés de grande qualité. J’ai l’habitude depuis quelques années d’utiliser le henné BAQ du Rajasthan proposé par Hennés et soins d’ailleurs mais j’avais envie d’explorer un peu d’autres hennés, tout en restant dans mes tons préférés allant du rouge au violacé. Après avoir eu une très bonne surprise avec le henné Radico conseillé par ce même site, j’ai choisi d’essayer un autre produit qui avait une très bonne évaluation : le henné Jamila.

_20170115_202049

Le produit :

C’est un henné qui nous vient du Pakistan, 100% Lawsonia Inermis. Il est conditionné dans un sachet  qui le met à l’abri de la lumière et dans une très jolie boite en carton avec des reflets que la photo ne traduit pas. Sur la boite, il est écrit la date de récolte. Pour celle-ci : juin 2016, nous avons donc une récolte très fraîche. Le sachet fait 100g, ce qui suffit pour des cheveux mi-longs.

Préparation et application :

La poudre est très fines, c’est une qualité BAQ qui tient ses promesses. Elle donne une pâte lisse et soyeuse, assez foncée, qui ressemble à du chocolat fondu. L’application et le rinçage est de ce fait, très facile et agréable. Pour ne pas influencer le test de ce henné, je l’ai appliqué pur, sans ajouter d’actifs hydratants ou nourrissants. J’ai laissé poser 5h.

Résultats :

Après le rinçage et séchage à l’air libre, la couleur est déjà d’un roux/rouge assez foncé d’une belle intensité. Les cheveux gris sont bien colorés.

Le lendemain : la couleur des pigments prennent une tonalité plus rouge/bordeaux (mes cheveux sont foncés et le temps couvert mais on perçoit les reflets). Il y a une belle brillance.

collage-1484574863031

J+2 après un shampoing à la poudre de Sidr, couleur à l’exposition au soleil.

_20170117_094817

Conclusion :

Pas de déception côté couleur, c’est bien ce que je recherche en terme de nuances. Le henné est très agréable, facile à appliquer et à rincer. Le seul défaut, il n’est pas bio. Je pense donc continuer avec Radico qui lui est bio et donne des résultats similaires. je publierai un article sur cette marque à mon prochain henné.